Notre histoire

Les origines de l’Étude ANB, fruit de la succession et de la fusion de plusieurs bureaux d’avocats et de notaires solidement ancrés sur la place biennoise, remontent au tournant des XIXe et XXe siècles, et à l’Étude de Me Fritz Courvoisier, Président de l’Association des avocats bernois jusqu’à son décès en 1912.

Sous sa forme actuelle, elle résulte de la fusion, en 1991, des Études de Mes Francis Pellaton (†2005) et Marc Wollmann, d’une part, et de Mes Christine Beerli-Kopp (ancienne conseillère aux États) et Pierre Weber, d’autre part.

L’Étude ANB a ensuite accueilli Me Beatrice Wollmann-Lanz en 1992, puis en 1994 Me Daniel-André Müller (actif jusqu’en 2007), en succession de Me Beerli-Kopp.

En 2001, l’Étude Weber Wollmann Müller a fusionné avec l’Étude de notaire de Me Marc Woodtli (successeur de Me Klaus Woodtli, notaire, depuis 1996) et s’est alors établie dans ses locaux actuels, sis à la rue de l’Hôpital 12, 2501 Biel/Bienne.

Ancien stagiaire de l’Étude, Me Manfred Bühler, actuel conseiller national, l’a rejointe en 2007, succédant à Me Müller. L’année suivante, Me Philipp Straub a intégré nos bureaux, suite à la cessation de l’activité de Me Weber, ceci jusqu’en 2012.

En 2012, Me Grégoire Aubry a rejoint l’Étude ANB, suivi deux ans plus tard, en 2014, par Me Willy Lanz (anciennement partenaire de l’Étude Antonioli et Lanz, à Courtelary et à Bienne).

Enfin, en 2017, Me Céline Herrmann, également ancienne stagiaire d’ANB, a intégré l’Étude en qualité de partenaire.

L’Étude ANB, c’est aujourd’hui une équipe expérimentée, soudée et dynamique composée de six avocats, d’un notaire, d’un stagiaire et d’un personnel administratif dévoué et compétent.

Forts d’une tradition et d’une pratique plus que séculaire, nous vous conseillons et vous représentons de manière compétente et efficace dans tous les domaines du droit, toujours au plus près de vos attentes et de vos intérêts.